En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Concours d'entrée IFAS 2017

Rentrée 2017

Par DELPHINE GALLAIS, publié le vendredi 27 juin 2014 13:44 - Mis à jour le lundi 10 juillet 2017 15:30
Le secrétariat de l'IFAS sera fermé du 17/07 au 27/08/17 et réouvrira donc le lundi 28/08/17 au matin.
 
La rentrée de l'IFAS Raoul Vadepied est fixée au lundi 04 septembre 2017 à 08 H 15.
N'oubliez pas vous derniers documents pour finaliser votre inscription et vos démarches administratives.

                                  -----------------------------------------------------------------------------------------------

Informations relatives à la vaccination contre l'hépatite B et l'entrée en formation
Selon l'arrêté du 2 août 2013, le respect d'un schéma vaccinal strict contre l'hépatite B et la preuve biologique de son immunisation (par dosage des anticorps) sont opposables à tous les élèves aides-soignants pour réaliser leurs stages cliniques.
Toutefois, depuis déjà quelques mois, la France doit faire fasse à une forte tension dans l'approvisionnement de ce vaccin (voire de pénurie).

 

En conséquence, et afin de ne pas pénaliser les futurs étudiants et élèves engagés dans un projet de formation dans les métiers du soin, le Haut Conseil de la Santé Publique a publié un document le 14 février 2017.
Si la finalité reste le respect de ce processus vaccinal, une "certaine tolérance" est admise pendant toute cette période de tension.

 

Vous trouverez  ce document tout en bas de cette page dans son intégralité,
.. et des extraits ci-après:

CADRE GENERAL -HORS SITUATION DE TENSION

(...) "L’arrêté du 2 août 2013 [6] stipule dans son article 2 que « les élèves ou étudiants mentionnés à l’article 1er de l’arrêté du 6 mars 2007 susvisé sont soumis aux obligations d’immunisation mentionnées à l'article L. 3111-4 du code de la santé publique. Au moment de leur inscription dans un établissement d’enseignement et, au plus tard, avant de commencer leurs stages dans un établissement ou organisme public ou privé de prévention ou de soins, ils apportent la preuve qu’ils satisfont aux obligations d’immunisation mentionnées à l’article L. 3111-4. À défaut, ils ne peuvent effectuer leurs stages ». Cet arrêté modifie par ailleurs les modalités de preuve de l’immunisation contre l’hépatite B par un contrôle sérologique systématique. Il incite à rechercher un portage chronique de l’antigène HBs chez les personnes vaccinées qui n’ont pas répondu ou mal répondu à la vaccination. Il détermine également la conduite à tenir face à une personne non répondeuse à la vaccination Si malgré les injections complémentaires (correspondant généralement à un total de 6 doses, sauf cas particuliers), la personne présente toujours un taux d’anticorps anti-HBs inférieur à 10 mUI/ml elle est considérée comme « non répondeuse » à la vaccination." (...)

ELEMENTS RELATIFS A LA SITUATION DE TENSION:

Les personnes ayant un taux d’AC anti HBs ≥ 10 mU/mL et ≤ 100 mUI/mL sont protégées et ne requièrent pas de dose supplémentaire. Si elles n’avaient pas reçu les 3 doses de vaccin recommandées, leur vaccination sera complétée après la fin de la période de pénurie.


o Pour les personnes ayant un taux d’AC < 10 mUI/mL et vaccinées dans l’enfance ou à l’adolescence, après avoir exclu un portage chronique il est recommandé de repousser l’administration d’une dose supplémentaire (et le contrôle des anticorps anti HBs) à la fin de la période de pénurie. Elles pourront être admises ou maintenues en poste, ou autorisées à pratiquer leurs stages. Elles devront être informées de mesures à prendre pour réduire le risque d'accident exposant au sang (AES) et incitées à déclarer tout AES pour juger de l'éventuelle nécessité de l'injection d'immunoglobulines.


"o Les personnes ayant un taux d’AC < 10 mUI/mL et ayant reçu une vaccination récente à l’âge adulte seront considérées comme des non répondeurs (après exclusion d’un portage chronique). Elles recevront leurs doses supplémentaires après la fin de la période de pénurie. Elles pourront être maintenues en poste, sous réserve d'une surveillance annuelle des marqueurs de l'infection par le virus de l'hépatite B. Elles devront être informées de mesures à prendre pour réduire le risque d'AES et incitées à déclarer tout AES pour juger de l'éventuelle nécessité de l'injection d'immunoglobulines." (...)

(...) "Ainsi, au vu des résultats des études et dans la situation actuelle de tensions d’approvisionnement, les personnes seront vaccinées avec deux doses au lieu de trois dans le but d’économiser des doses de vaccin. Ces personnes nouvellement vaccinées avec le vaccin Engerix B20® pourront être admises en poste ou en stage 1 mois après l’administration de la 2e dose. La 3e dose (puis le contrôle des anticorps) sera administrée après la fin de la période de pénurie. Ces personnes doivent être informées des mesures à prendre pour réduire le risque d'AES et incitées à déclarer tout AES pour juger de l'éventuelle nécessité de l'injection d'immunoglobulines." (...)

 

Enfin, des pharmacies hospitalières habilitées ont reçu l'instruction de délivrer les vaccins nécessaires aux élèves entrant en formation.

Pour notre territoire, il s'agit de:
- la pharmacie du Centre Hospitalier du Nord-Mayenne: 02 43 08 73 36
- la pharmacie du Centre Hospitalier de Laval: 02 43 66 50 37
- la pharmacie du Centre Hospitalier du Mans! 02 43 43 43 76

 

N'hésitez pas d'interpeller votre médecin traitant, la pharmacie hospitalière de votre territoire (ou éventuellement l'IFAS) pour vous accompagner dans vos démarches.

 

Pièces jointes